Bühler Technologies GmbH

Le moindre mal

Le moindre mal...

Nouveaux développements pour la surveillance des gaz d'échappement des moteurs de bateaux

19.06.2024
Sans aucun doute, la navigation internationale sur les mers du monde ainsi que dans les zones intérieures contribue de manière mesurable aux émissions de gaz à effet de serre et de polluants. Leurs moteurs de propulsion brûlent principalement des carburants à forte teneur en soufre et globalement de moindre pureté. Ce problème a été reconnu et la transformation des systèmes de propulsion des navires est initiée à l’échelle mondiale. En conséquence, des limites d’émission plus strictes ont été établies et sont mises en œuvre progressivement. L’Organisation maritime internationale (OMI) définit les réglementations de protection de l’environnement pour la navigation maritime dans la "Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires" (Convention MARPOL).

Il est également certain que ce processus de transformation s’étendra sur des décennies, car il est économiquement presque impossible pour de nombreux pays de moderniser leurs flottes dans un délai court. De même, il est irréaliste de fournir des systèmes de propulsion peu polluants ou même sans émissions en grand nombre et en quelques années.

Puisque l’inaction n’est pas une option, on a commencé depuis longtemps, dans ce contexte, à réduire considérablement la teneur en polluants dans les carburants ainsi que les émissions des moteurs des navires grâce à des systèmes de dépollution appropriés.

À cette fin, des laveurs de gaz d’échappement, ou "scrubbers", ont souvent été utilisés, qui dissolvent les polluants gazeux dans l’eau et les rejettent directement dans la mer. Lorsque ces scrubbers fonctionnent en système ouvert, le problème est transféré de l’air à l’eau. C’est pourquoi des méthodes améliorées de dépollution sont toujours recherchées, l'une d'entre elles étant de faire fonctionner les scrubbers en boucle fermée. Dans ce cas, les eaux usées sont collectées et éliminées à terre.

Quoi que l’on considère comme le moindre mal dans la dépollution des gaz d’échappement, les réglementations environnementales susmentionnées exigent le respect et la surveillance des valeurs limites admissibles. Cela nécessite des systèmes d'analyse des gaz d'échappement spécifiquement conçus pour les opérations navales et approuvés par les sociétés de classification.

Bühler Technologies est actif depuis longtemps dans ce domaine d'application et propose un programme complet allant des points de prélèvement de gaz, du transport des gaz de mesure au conditionnement jusqu'à l'évaluation analytique. Le tout dernier membre de cette famille est l’analyseur BA 3 MA.

Cet appareil dispose d'une certification DNV selon la spécification de test CG 03 339 et est approuvé conformément à la réglementation MEPC 259(68). Il fournit rapidement et de manière claire tous les paramètres clés pour la surveillance des émissions sur les navires. Ceux-ci incluent la mesure du SO2 (NDUV avec une plage de mesure de 0 à 100 ppm) et du CO2 (NDIR avec une plage de mesure de 0 à 10 vol.-%) et la sortie du rapport SO2/CO2 en ppm/vol.-%. Tous les messages d'état, de valeur limite et d'alarme sont affichés clairement sur l'écran tactile et peuvent en outre être sortis via des contacts de relais sans potentiel et Modbus TCP. Les valeurs de mesure peuvent être récupérées sous forme analogique et numérique via Modbus TCP.

Indépendamment des méthodes de dépollution qui s’imposeront à l'avenir, en utilisant nos composants marins, vous disposez d'une solution pérenne pour la surveillance des émissions dans le secteur maritime.